En ce moment
 
 

Top 14: le LOU "veut finir devant", assure Ngatai

Top 14: le LOU
Le centre néo-zélandais du LOU Charlie Ngatai file à l'essai contre Bayonne en Top 14, le 28 décembre 2019 à LyonROMAIN LAFABREGUE

Objectif demi-finales. Selon son centre Charlie Ngatai, le LOU vise une des deux premières places du Top 14 pour s'éviter un épuisant passage par les quarts, comme lors des deux dernières saisons.

"Terminer premier, ça nous donnerait un avantage énorme", a confié à l'AFP l'ancien All Black avant le choc entre le leader et son dauphin, Bordeaux-Bègles, samedi (15h30) en Gironde.

Q: Vous revoilà leaders du Top 14 après avoir abandonné la pole à l'UBB...

R: "Ca fait du bien. Bordeaux-Bègles a plus ou moins été en tête ces dernières semaines avant la pause (due au Tournoi des six nations, NDLR). Ils ont perdu et on a réussi à se glisser devant, ce qui est bon pour nous, même s'il y a de la pression. Votre nom est en haut du classement, tout le monde veut votre tête et c'est un défi. On a passé la moitié de la saison, il reste douze matches et on veut finir devant pour éviter les matches supplémentaires en phase de finale."

Q: L'objectif, c'est donc de terminer à l'une des deux premières places du classement ?

R: "On n'en a pas trop parlé encore mais, clairement, c'est dans un coin de notre tête. C'est important d'avoir une semaine de plus de repos avant les demi-finales, que les gars puissent se détendre avant de tout donner pour les demies. De nouveaux joueurs sont arrivés. Ceux qui étaient déjà là ont gagné en expérience, ils ont une année de plus et on a terminé trois, quatre ou cinquième ces dernières années. Donc terminer premier, ça nous donnerait un avantage énorme."

Q: Vous allez affronter Bordeaux-Bègles, qui est invaincu à domicile cette saison (7 victoires en 7 matches).

R: "Nous frotter à Bordeaux-Bègles, chez eux, ça va nous permettre de voir à quel niveau on se situe. C'est l'occasion de faire un coup, surtout après deux semaines de pause, où tout le monde revient frais et prêt à en découdre. Nous, on n'a pas trop d'internationaux (Demba Bamba et Dylan Cretin, NDLR). Eux (Jefferson Poirot, Cameron Woki et Mathieu Jalibert) non plus donc ça devrait être un super match ! L'UBB attaque très bien. Ils ont des joueurs capables de diriger le jeu donc si on peut les contrôler, on peut les faire dérailler. C'est ce sur quoi on s'est concentrés. Mais il faut qu'on fasse ce que l'on sait faire. Il faudra donner le meilleur."

Vos commentaires