En ce moment
 

Tour des Emirats arabes unis: Caleb Ewan l'emporte, Gaudu a eu chaud

Tour des Emirats arabes unis: Caleb Ewan l'emporte, Gaudu a eu chaud
L'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) pose sur le podium après sa victoire lors de la 4e étape du Tour des Émirats arabes unis, le 27 février 2019 à HattaGIUSEPPE CACACE

L'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) a remporté la quatrième étape du Tour des Émirats arabes unis, qui a failli être fatale au Français David Gaudu (Groupama-FDJ) troisième au général, mercredi.

Au terme des 197 kilomètres d'un parcours légèrement vallonné avec un final en bosse, Caleb Ewan s'est détaché pour s'imposer au sprint devant l'Italien Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) et le leader du classement général Primoz Roglic (Jumbo-Visma).

"Mon avantage face aux autres sprinteurs aujourd'hui est que je pèse 67kg contre 80 pour eux, a estimé le vainqueur de 24 ans. Ce qui m'est utile dans des pentes à 17%." Comme certains passages du raidillon final mercredi.

Le Slovène Primoz Roglic en tête depuis le premier jour, s'est détaché du peloton au sprint et a grappillé quelques secondes supplémentaires au classement général en empochant au passage des bonifications.

Le jeune Français David Gaudu (Groupama-FDJ), troisième au général, a connu une grosse frayeur. Il a d'abord été pris dans une chute à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, en compagnie notamment du champion du monde Alejandro Valverde, vainqueur la veille. Revenu dans le peloton avec l'aide de ses équipiers, il a ensuite subi un ennui mécanique à sa roue avant et été décroché.

Plus de peur que de mal pour le grimpeur de 22 ans: s'il a fini à une minute et trente secondes du vainqueur, il a été reclassé dans le même temps que le peloton grâce à la règle des trois kilomètres, qui protège les coureurs victimes d'un ennui mécanique ou d'une chute en toute fin d'étape. Il conserve donc sa place au général.

Vos commentaires