En ce moment
 
 

Trois ans après avoir été sauvés de la maison de l'horreur, deux enfants de la famille Turpin témoignent: les images de leur sauvetage sont dévoilées

Trois ans après avoir été sauvés de la maison de l'horreur, deux enfants de la famille Turpin témoignent: les images de leur sauvetage sont dévoilées
(c)ISOPIX
 
 

En janvier 2018, le monde découvre la maison de l'horreur en Californie. Un jeune fille de 17 ans qui réussit à s'en échapper, passe un appel à l'aide à la police. Dans cet appel effrayant, l'adolescente décrit qu'elle et ses 12 frères et soeurs sont torturés par leurs parents, que deux de ses soeurs sont en ce moment attachées à leur lit. Comme elle n'est jamais sortie de chez elle et qu'elle est incapable de donner son adresse, il faut 20 minutes à la police pour localiser le quartier dans lequel elle réside. 

Lorsque le premier policier arrive sur les lieux, sa bodycam filme une maison pleine de déchets, des excréments humains jonchent le sol et une puanteur extrême se dégage de l'habitation. Deux des enfants sont enchaînés à leur lit. La famille est sauvée et les parents arrêtés immédiatement, rappelle le Daily Mail.

Les parents David et Louise Turpin sont condamnés à 25 ans de prison.

Les images effrayantes de ce sauvetage diffusées

Trois ans après ce sauvetage, deux des filles du couple ont décidé de témoigner dans l'émission 20/20 Interview diffusée sur ABC. Les images effrayantes de leur sauvetage seront diffusées. Les deux jeunes femmes y évoquent avec beaucoup de courage le traitement inhumain qu'elles ont vécu.

"Maman, elle m'a étranglée plusieurs fois et j'ai littéralement pensé que j'allais mourir", raconte l'une des filles.

Les frères et sœurs Turpin étaient régulièrement battus, affamés et étranglés par leurs parents David et Louise. 

L'une des sœurs, qui ne semble pas être nommée dans l'interview de Sawyer, a confirmé que les enfants se retrouvaient régulièrement enchaînés pendant des mois.

Les mauvais traitements et la négligence des parents étaient si "graves, constants et prolongés" qu'ils ont retardé la croissance de leurs enfants, entraînant une fonte musculaire et laissant deux de leurs filles incapables de procréer naturellement.

De la maltraitance quotidienne

Les enfants étaient principalement gardés dans leur chambre à l'exception des repas, qui avaient été réduits de trois à un par jour. Pendant des années, le régime alimentaire des frères et sœurs ne se consistait qu'à deux tranches de pain avec du beurre de cacahuète ou de la sauce bolognaise.

Le couple mangeait devant leurs enfants des tartes et d'autres aliments qu'il leur était interdit de manger.

La progéniture des Turpin n'était pas autorisée à jouer comme des enfants normaux et était privée de choses que les autres enfants avaient, y compris des jouets et des jeux.

Depuis que les 13 enfants Turpin ont été sauvés de la maison d'horreur de leurs parents en janvier 2018, ils travaillent activement pour reprendre leur vie en main.

Les 13 frères et soeurs restent proches

"Ils sont tous heureux", a déclaré le procureur de district adjoint Kevin Beecham au magazine People en avril 2020. Il a poursuivi l'affaire Turpin de près.

Son interview avait révélé que les frères et sœurs vivaient toujours dans le sud de la Californie et restaient proches les uns des autres, se réunissant régulièrement.

"Ils se rencontrent toujours, tous les 13, donc ils se rencontrent dans un endroit assez discret", a-t-il expliqué.

Kevin Beecham avait expliqué que les six plus jeunes enfants avaient été adoptés et, comme ils avaient subi moins d'années de maltraitance en raison de leur âge, ils ont pu s'adapter rapidement à leur nouvelle vie.

L'un des enfants aînés a obtenu un diplôme universitaire. D'autres sont encore à l'école, vivent seuls et travaillent.

"Certains d'entre eux vivent de manière indépendante, vivent dans leur propre appartement, ont un emploi et vont à l'école. Certains font du bénévolat dans la communauté. Ils vont à l'église", a expliqué Beecham.

Quelques frères et sœurs, au moment de l'entretien, vivaient encore dans des foyers de groupe pendant qu'ils recevaient une thérapie et des conseils.

Les deux filles Turpin qui ont accepté de se confier dans l'émission qui sera diffusée le 19 novembre, révèlent qu'elles avancent dans leur vie.

"Mes parents m'ont pris toute ma vie, mais maintenant je la reprends en main", a déclaré une des filles.

L'autre décrit sa nouvelle vie comme étant "libre".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires