Trois enfants vivaient dans un taudis composé de contreplaqués, de tôles et de matelas en plein désert aux Etats-Unis

Les parents de trois enfants qui ont été découverts vivants dans un taudis à Joshua Tree, en Californie, ont été inculpés de maltraitance sur enfant. Mona Kirk, 51 ans, et Daniel Panico, 73 ans, ont tous deux plaidé non-coupable et une caution de 300.000$ a été réclamée pour chacun d’eux.

Mercredi, des agents de police ont découvert trois enfants vivant dans une habitation de fortune au milieu du désert californien depuis au moins quatre ans. Les jeunes ont 11, 13 et 14 ans. Ces enquêteurs les ont découverts alors qu’ils menaient une enquête sur leur bien-être. Leur habitation était faite d’une large case composée de contreplaqué, de tôles et de matelas. Ils n’avaient ni l’électricité, ni l’eau courante et étaient à la merci des éléments. Des amas de déchets et d’excréments ont été retrouvés autour de leur logement. Les inspecteurs ont aussi rapporté que les enfants n’étaient pas assez nourris et n’étaient pas scolarisés.

Selon les autorités, la maman dormait avec ses trois enfants dans l’habitation de fortune tandis que son compagnon dormait soit dans la caravane, au milieu des chats, soit dans un autre véhicule. 


Des amis du couple les défendent

Les conditions climatiques dans le désert peuvent être très rudes. En été, les températures peuvent dépasser les quarante degrés alors qu’elles peuvent être négatives durant certaines nuits d’hiver. Depuis que le couple a été inculpé, des amis prenne sa défense, arguant que ces parents n’étaient pas des criminels, mais juste des personnes sans-abri.

Vos commentaires