Trump admet l'ingérence des Russes dans la présidentielle 2016

Trump admet l'ingérence des Russes dans la présidentielle 2016
Le président américain Donald Trump à la Maison Blanche, le 17 juillet 2018NICHOLAS KAMM
Russie

Le président américain Donald Trump a assuré mardi admettre les conclusions de ses services de renseignement selon lesquels la Russie a bien interféré dans la campagne présidentielle en 2016, cherchant à apaiser la vive controverse après son sommet lundi avec Vladimir Poutine.

Le locataire de la Maison Blanche est revenu sur ses déclarations jugées trop conciliantes à l'égard du maître du Kremlin, expliquant s'être mal exprimé à Helsinki quand il a dit n'avoir aucune raison de ne pas croire les dénégations de M. Poutine sur l'interférence de Moscou dans l'élection.

Vos commentaires