En ce moment
 

Trump dit être moins fan de Taylor Swift, qui soutient des démocrates

Trump dit être moins fan de Taylor Swift, qui soutient des démocrates
La chanteuse Taylor Swift, le 20 mai 2018 à Las Vegas (Nevada)LISA O'CONNOR

Le président américain Donald Trump a indiqué lundi qu'il aimait la musique de la popstar Taylor Swift "environ 25% de moins", à la suite du soutien apporté par la chanteuse à des candidats démocrates au Congrès.

La jeune femme a fait savoir dimanche sur son compte Instagram --suivi par 112 millions de personnes-- que lors des élections de mi-mandat, le 6 novembre, elle allait voter dans l'Etat du Tennessee "pour Phil Bredesen au Sénat et Jim Cooper à la Chambre des représentants", des candidats démocrates.

Celle qui explique s'être jusqu'alors montrée "réticente" à l'idée de partager ce type d'opinions a également critiqué Marsha Blackburn, actuellement représentante républicaine du Tennessee à la Chambre des représentants et candidate à un poste au Sénat en novembre.

Interrogé lundi par la presse à la Maison Blanche sur cette prise de position, le président américain a répondu qu'il était "sûr" que Taylor Swift ne connaissait "rien" au sujet de Mme Blackburn.

"Disons que j'aime la musique de Taylor environ 25% de moins désormais, OK?", a ajouté le milliardaire, qui semblait bien apprécier la chanteuse au vu de plusieurs tweets ces dernières années.

"Heureux d'apprendre que @taylorswift13 va co-animer l'émission spéciale des nominations aux Grammy le 12 mai. Taylor est formidable!", avait-il posté en octobre 2012.

En août de cette même année, il s'était adressé à elle directement: "Merci pour cette jolie photo-- vous êtes formidable!".

Dans son message dimanche, la chanteuse de 28 ans a relevé que Marsha Blackburn avait "voté contre l'égalité salariale" entre les hommes et les femmes. Mais aussi "contre la reconduction du +Violence Against Women Act+, qui vise à protéger les femmes contre les violences conjugales, le harcèlement" et le viol.

La superstar a gagné en 2017 un procès contre David Mueller, un DJ qu'elle accusait d'agression sexuelle.

Vos commentaires