En ce moment
 
 

Trump et le sommet climat: un petit tour et puis s'en va

Trump et le sommet climat: un petit tour et puis s'en va
Le président américain fait une brève apparition lors du sommet sur le climat de l'ONU, le 23 septembre 2019 au siège de l'organisation à New York SAUL LOEB

Le sommet sur "l'urgence climatique" n'était pas, loin s'en faut, la priorité de Donald Trump lundi à l'ONU.

La réunion, qui rassemblait une soixantaine de dirigeants mondiaux, ne figurait même pas au programme officiel du président de la première puissance mondiale.

A la surprise générale, l'ancien homme d'affaires, qui a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris peu après son arrivée au pouvoir, a finalement fait une brève apparition.

Mais cette dernière, en compagnie du vice-président Mike Pence, a surtout suscité des interrogations. Et ne marquera semble-t-il pas un tournant dans la politique du milliardaire républicain qui met régulièrement en doute, contre toute évidence scientifique, la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement en cours.

Assis pendant une dizaine de minutes, M. Trump a brièvement applaudi à l'issue de l'intervention du Premier ministre indien Narendra Modi appelant "le monde à agir maintenant". Puis, peu après le discours de la chancelière allemande Angela Merkel, Donald Trump s'est éclipsé, sans avoir dit un mot.

Quel était l'objectif de cette apparition furtive ? Les explications livrées à la sortie de la pièce aux journalistes présents n'ont pas permis d'y voir plus clair.

"Je crois beaucoup à l'air pur et à l'eau pure et tous les pays devraient se mettre ensemble pour y parvenir", a répondu le locataire de la Maison Blanche.

"Très très important", a-t-il ajouté.

Une scène, filmée un peu plus tôt dans la confusion de l'arrivée de Donald Trump dans le bâtiment de l'ONU, est venue ajouter une touche de plus à l'étonnante séquence.

Pur hasard: M. Trump est arrivé au moment précis où Greta Thunberg, après avoir livré un plaidoyer furieux au sommet climat, s'apprêtait à sortir du bâtiment…

Alors qu'elle se rapprochait de la porte de sortie, un agent de sécurité américain l'a bloquée en lui demandant de se mettre sur le côté. Elle a attendu les bras croisés le passage du président américain et de son impressionnant entourage.

Donald Trump ne l'a semble-t-il pas vue. Puis la jeune Suédoise est sortie.

Vos commentaires