Trump ne devrait pas mélanger migration et commerce

(Belga) La ministre mexicaine de l'Economie a souhaité jeudi que Donald Trump ne mélange pas migration et commerce, après les menaces du président américain d'imposer des droits de douane sur les voitures importées du Mexique si ce pays ne freinait pas le flux de migrants.

"Pour le gouvernement mexicain, il est très important de maintenir séparés les thèmes migratoires et commerciaux", a déclaré Graciela Marquez Colin au cours d'une conférence de presse à Mexico. Ces déclarations interviennent après la menace de Donald Trump d'imposer des droits de douane sur les voitures importées du Mexique, "si le Mexique ne veut pas aider" à la lutte contre l'immigration clandestine. "Le gouvernement américain mélange parfois les deux thèmes. Pour nous, il est très important de maintenir sur les rails le processus de ratification de l'accord de libre-échange", lui a répliqué Mme Colin. Concernant de "nouveaux droits de douane, nous devrions en discuter en tant que partenaires en train de moderniser un accord commercial", a insisté la ministre. M. Trump appelle haut et fort le Mexique à interpeller les migrants originaires d'Amérique centrale qui transitent sur son sol et le Congrès à muscler les lois migratoires des Etats-Unis. Le président américain a reculé jeudi sur sa menace de fermer la frontière méridionale, évoquant un délai d'un an pour que son voisin mexicain lutte plus efficacement contre l'immigration clandestine et le trafic de drogue. Le Mexique est le deuxième partenaire commercial des Etats-Unis, les échanges entre les deux pays s'étant élevés à 612 milliards de dollars en 2018. Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique ont signé le 30 novembre 2018 le nouveau traité de libre-échange nord-américain, après d'âpres et longues négociations pour renouveler l'accord Aléna, signé en 1994. Ce nouvel accord, baptisé l'Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), doit encore être ratifié par les trois pays. Les Etats-Unis absorbent à eux seuls 80% des exportations du Mexique. (Belga)

Vos commentaires