En ce moment
 
 

Trump soutient l'Otan "à 100%" mais veut que ses membres "payent"

Trump soutient l'Otan
Le président américain Donald Trump prononce un discours au Pentagone, le 17 janvier 2019MANDEL NGAN

Donald Trump a assuré jeudi qu'il soutenait l'Otan "à 100%" mais a une nouvelle fois appelé les autres pays membres à augmenter leurs dépenses militaires, au moment où des doutes refont surface sur son engagement vis-à-vis de l'Alliance atlantique.

"Nous serons avec l'Otan à 100% mais comme je l'ai dit aux pays (membres de l'Alliance), vous devez changer de braquet et vous devez payer", a déclaré le président américain depuis le Pentagone lors d'un discours sur la nouvelle stratégie de défense antimissile des Etats-Unis.

"Nous ne pouvons être les idiots des autres. Ce n'est pas possible. Nous ne voulons pas être traités comme cela. Et croyez-moi, pendant des années, c'est ce qu'ils disaient dans votre dos", a-t-il ajouté.

Selon le New York Times, M. Trump aurait, à de multiples reprises, indiqué l'an dernier à de hauts responsables américains qu'il ne voyait pas l'intérêt de l'Otan et que les Etats-unis devraient s'en retirer.

Ces responsables et ex-responsables de l'administration, non identifiés, ont indiqué au journal qu'ils craignaient que le président américain ne réitère cette menace lors du sommet tumultueux de l'Otan de juillet 2018, lorsqu'il avait accusé les alliés de ne pas participer suffisamment aux frais de l'alliance militaire.

L'entourage de M. Trump était finalement parvenu à sauver la situation, mais des rumeurs avaient circulé à Bruxelles sur des menaces du président américain de quitter l'alliance, créée en pleine Guerre froide pour assurer la sécurité de l'Europe occidentale face à l'Union soviétique.

Les Etats-Unis sont le seul pays à avoir jamais invoqué l'article 5 de l'Otan, le principe de défense collective de l'alliance, après les attentats du 11-Septembre 2001.

Vos commentaires