En ce moment
 
 

Tunisie: inscription record sur les listes électorales pour les deux prochains scrutins

(Belga) Plus de 7 millions d'électeurs sont inscrits sur les listes en Tunisie, à l'issue d'une importante campagne qui a rajeuni le corps électoral à l'approche des élections législatives et présidentielle, a indiqué vendredi l'instance chargée des élections.

"Il y avait 3,5 millions de non-inscrits avant la campagne d'inscription. Aujourd'hui, on a 1,5 million de nouveaux inscrits. C'est un défi réussi", s'est félicité Nabil Baffoun, président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) lors d'une conférence de presse vendredi. Il s'agit du plus important nombre d'électeurs inscrits sur les listes électorales depuis la révolution ayant chassé du pouvoir le régime de Zine el Abidine Ben Ali en 2011. Avant le lancement de la campagne d'inscription en avril, seuls 5,7 millions d'électeurs étaient inscrits, sur les 8,9 millions de Tunisiens en âge de voter. L'Isie a déployé de très nombreux agents dans les centres commerciaux, places publiques, plages et cafés afin d'inscrire les électeurs, visant particulièrement les jeunes. Au total, 1.455.898 nouveaux électeurs ont rejoint les listes électorales, parmi lesquels 54% de femmes, selon les statistiques de l'Isie pour les législatives. Jusque-là, les femmes étaient sous-représentées dans le corps électoral, qui est désormais relativement "représentatif" de la population, a indiqué Hasna Ben Slimane, porte-parole de l'Isie. La tranche d'âge la plus représentée parmi les nouveaux inscrits est celle des 18-35 ans, qui représente 63% du corps électoral, le rajeunissant significativement. Au lendemain de la clôture des listes électorales pour l'élection présidentielle qui aura lieu le 17 novembre, le nombre définitif d'électeurs a été établi à 7.081.307 inscrits pour ce scrutin. Pour les législatives du 6 octobre, dont les listes ont été closes un peu plus tôt, le nombre d'inscrits a atteint 7.066.940. Le président de la République Beji Caid Essebsi, sorti d'hôpital lundi soir après un grave malaise, a signé vendredi le décret de convocation des électeurs, lançant officiellement le compte à rebours avant les scrutins. La présidence a diffusé une vidéo le montrant affaibli mais assis à son bureau pour signer ce décret. Les candidatures doivent être déposées fin juillet pour les législatives et fin août pour la présidentielle. (Belga)

Vos commentaires