Turner vs ESPN, la guerre du sport en streaming est lancée aux Etats-Unis

Turner vs ESPN, la guerre du sport en streaming est lancée aux Etats-Unis
Un reporter tient microphone de Time Warner Cable Sportsnet durant le match Golden State-Los Angeles Lakers disputé à Fresno, en Californie, le 7 octobre 2012STEPHEN DUNN
Internet

Le groupe Turner (Time Warner), a annoncé mardi le lancement, début avril, de sa nouvelle plateforme vidéo de sports en direct et en ligne, quelque jours avant celle de son principal rival, ESPN (groupe Disney), signe de l'ouverture des hostilités sur un marché considéré par beaucoup comme l'un des derniers eldorados de la télévision.

Plusieurs plateformes de sport en ligne existent déjà aux Etats-Unis. beIN Sports Connect, émanation du géant qatarien beIN Media Group, s'est notamment lancé dès 2014.

Mais outre un déficit de notoriété aux Etats-Unis, son principal handicap est que le service ne propose aucun des quatre sports majeurs américains, le football américain (NFL), le basket (NBA), le baseball (MLB) ou le hockey sur glace (NHL).

Il existe aussi d'autres plateformes qui s'adressent essentiellement aux amateurs de football, comme FuboTV ou iGOL, mais axés sur un seul sport ces services ne font que proposer le contenu de chaînes existantes et ne sont pas propriétaires des droits de diffusion.

Turner, lui, possède, en revanche, les droits de la ligue de basket nord-américaine NBA, mais aussi du basket universitaire, immensément populaire aux Etats-Unis, et du circuit professionnel nord-américain de golf PGA.

En vue du lancement de sa plateforme, Turner avait, en outre, acquis, début 2017, les droits de la Ligue des champions et de l'Europa League de football pour les Etats-Unis, à compter de la saison 2018-19.

Sollicité par l'AFP, Turner n'a pas souhaité révéler le prix de l'abonnement à ce nouveau service, baptisé B/R Live du nom du site Bleacher Report, racheté en 2012 et devenu une référence de l'information sportive.

Cette nouvelle offre va entre en compétition frontale avec ESPN+, la nouvelle plateforme du groupe ESPN, la marque de télévision sportive la plus connue dans le monde.

Pour ne pas cannibaliser ses propres chaînes traditionnelles, qui sont également disponibles en ligne, ESPN+ a choisi de ne diffuser, pour l'heure, que des événements sportifs qui ne sont pas retransmis sur ses propres antennes.

La plateforme proposera ainsi des rencontres de la ligue professionnelle nord-américaine de baseball MLB, de la ligue nord-américaine de hockey sur glace NHL, des tournois du Grand Chelem de tennis ou de la ligue nord-américaine de football MLS.

Disney a choisi de proposer ce nouveau service à un prix attractif pour le lancer, soit 4,99 dollars par mois.

Parmi les géants du streaming sur internet, Netflix s'est, jusqu'ici, tenu éloigné du sport en direct, tandis qu'Amazon a réalisé quelques coups, notamment en diffusant une poignée de matches de la NFL, mais reste globalement en retrait.

Vos commentaires