Un casino flamboyant dessiné par Zaha Hadid ouvre à Macao

Un casino flamboyant dessiné par Zaha Hadid ouvre à Macao
Le président de Melco, Lawrence Ho, devant le nouveau casino construit par l'architecte Zaha Hadid et inauguré le 15 juin 2018Philip FONG

Un nouveau casino au design flamboyant, oeuvre posthume de l'architecte irako-britannique Zaha Hadid et qualifié au départ de "projet particulièrement fou", a ouvert ses portes mercredi à Macao.

Structures d'aciers aux courbes futuristes caractéristiques de l'oeuvre de Zaha Hadid, morte en 2016, ascenseurs visibles glissant tout au long des 42 étages: le "Morpheus" (Morphée) comprend, outre le casino lui-même, un ensemble d'hôtels, restaurants, boutiques et autres prestations de très grand luxe et aura coûté la bagatelle de 1,1 milliard de dollars.

Première femme à avoir remporté le prestigieux prix d'architecture Pritzker Prize, Zaha Hadid est également l'auteur de nombreux autres projets en Chine, dont l'opéra de Canton et un immense centre commercial à Pékin.

Avec ce projet à Macao, elle a voulu utiliser un maximum de courbes pour réunir les deux grandes tours afin de créer "des vides" qui permettent de faire entrer un maximum de lumière, a expliqué à l'AFP Viviana Muscettola, du cabinet Zaha Hadid Architects.

Dans cette structure nouvelle, dont la conception représentait "un saut dans le vide", les rubans d'acier extérieurs soutiennent le bâtiment, permettant de gagner de la place à l'intérieur en minimisant le nombre des colonnes de soutien nécessaires, a-t-elle ajouté.

Lawrence Ho, président de Melco, le conglomérat ayant commandé le casino, a expliqué a l'AFP qu'il avait, en lançant le projet en 2013, "voulu trouver l'architecte le plus emblématique qui puisse faire quelque chose de complètement fou".

Le territoire semi-autonome de Macao est le seul endroit de Chine où le jeu soit légal. Après une période difficile à partir de 2012, les gros joueurs sont de retour ces derniers temps, et les revenus du territoire sont nettement supérieurs à ceux de Las Vegas.

Le père de Lawrence, Stanley, âgé de 96 ans et qui vient de prendre sa retraite, a fait fortune en transformant ce petit territoire portugais endormi en ce qui est maintenant la plus importante concentration au monde de casinos.

Vos commentaires