En ce moment
 

Un improbable ingénieur thaïlandais imite "Mr Bean" à la perfection: il est devenu une vraie star... dans les prisons

Un improbable ingénieur thaïlandais imite

Un ingénieur thaïlandais fait sensation dans son pays depuis qu'il a décidé de se transformer en sosie de Mr Bean et arrache des sourires jusque dans les prisons.

Mongkol Preechajan, 43 ans, n'a au départ qu'une vague ressemblance avec l'acteur britannique Rowan Atkinson, mais à force d'entraînement à imiter ses mimiques, et avec un grain de beauté postiche, la même coupe de cheveux et son costume démodé, l'effet prend.

Et ce jusque dans les prisons, où l'acteur donne des spectacles gratuits, avec d'autres artistes réunis en association.

"Ca apporte de la gaieté ici", commente un détenu de la prison de Nakhon Nayok, à deux heures de route de Bangkok, interrogé par l'AFP après une représentation de Mr Bean ayant secoué de rire des centaines de détenus.

Le sosie de Mr Bean, passionné par le personnage depuis l'adolescence, s'est fait remarquer par sa prestation à l'émission "La Thaïlande a du talent", déclinaison locale de la célèbre émission mettant en compétition des anonymes.

La vidéo de sa prestation est devenue virale, avec plus de cinq millions de vues sur YouTube :


Mr Bean, dont le jeu repose essentiellement sur des mimiques et le comique de situation - sans besoin de maîtriser l'anglais - est très populaire en Thaïlande.

Son sosie thaïlandais explique avoir travaillé des heures, face à son miroir, pour réussir à imiter les froncements de front de l'acteur britannique.

"C'est assez difficile de l'imiter, parce que Mr Bean ne parle pas et ne communique que via les expressions de son visage et son langage corporel", explique Mongkol à l'AFP.

Désormais une star lui même en Thaïlande, il tourne dans des comédies et des publicités, sans négliger, depuis 2017, ses spectacles en prison.

Les conditions de vie dans les prisons de Thaïlande sont difficiles, avec des dortoirs surchargés et de longues peines, y compris pour les petits trafiquants et consommateurs de drogue, qui constituent la grande majorité de la population carcérale :


 
 
 
 

Vos commentaires