Un Russe, suspect dans le piratage de JPMorgan Chase, remis aux autorités américaines

Russie

(Belga) Un ressortissant russe suspecté d'avoir participé en 2014 au piratage massif de plusieurs grandes institutions financières américaines, dont la banque JPMorgan Chase, a été remis aux autorités américaines par la Géorgie, où il avait été interpellé.

Agé de 35 ans, Andreï Tyourine a été transféré vendredi à New York, où il a été placé en détention dans l'attente de sa présentation à une juge fédérale de Manhattan, le 25 septembre, a annoncé le procureur fédéral de Manhattan, Geoffrey Berman. Selon l'acte d'accusation, il est soupçonné d'avoir participé, entre 2012 et 2015, à une campagne de piratage qui avait touché plusieurs institutions financières américaines, en particulier JPMorgan Chase. Les pirates avaient mis la main sur les données de 83 millions de comptes ouverts au sein de la banque américaine. Outre le géant bancaire, douze autres sociétés financières avaient été infiltrées, dont les courtiers américains E*Trade et Scottrade, ainsi que le groupe de médias Dow Jones, maison-mère du Wall Street Journal et de l'agence d'informations financières du même nom. Au total, plus de 100 millions de comptes étaient concernés. Les pirates avaient alors utilisé ces données dans le cadre d'un plan complexe qui passait notamment par des manipulations du cours de titres cotés. Cette gigantesque arnaque leur a rapporté plusieurs dizaines de millions de dollars, selon les documents publiés par l'accusation. Andreï Tyourine a été inculpé de dix chefs d'accusation, dont quatre pour piratage informatique, et encourt, en théorie, près de 100 années d'emprisonnement au total. Beaucoup d'autres protagonistes de ce dossier avaient déjà été arrêtés, notamment Joshua Samuel Aaron, citoyen américain, ou les Israéliens Gery Shalon et Ziv Orenstein. Les prévenus déjà interpellés et présentés à la justice sont en attente de leur procès, dont les dates n'ont pas encore été arrêtées. (Belga)

Vos commentaires