Une Belge arrêtée au Chili soupçonnée d'avoir endommagé un site protégé

Une Belge arrêtée au Chili soupçonnée d'avoir endommagé un site protégé

Trois personnes ont été arrêtées à l'aéroport international Arturo Merino Benitez de Santiago du Chili vendredi, l'une d'entre elles est de nationalité belge. Elles sont soupçonnées d'avoir endommagé le site protégé du Géant de Tarapaca, un géoglyphe anthropomorphique situé à environ 15 km au nord-est de la ville chilienne d'Huara. Ces arrestations ont été confirmées par le procureur régional Raul Arancibia, selon le site chilien Emol qui relaie l'information.

Les trois suspects ont été identifiés via des images de surveillance. Ils ont été arrêtés, auditionnés et placés en détention, selon Emol. L'enquête a débuté après qu'un témoignage a affirmé mercredi qu'un véhicule s'était rendu sur le site protégé et y avait laissé des dommages visibles. Les faits se seraient produits samedi dernier. Selon le procureur, la peine encourue par les auteurs des dégradations va de 541 jours à cinq ans d'emprisonnement, assortis d'une amende.

Vos commentaires