Une campagne pour sensibiliser à l'accès aux soins de santé pour les femmes africaines

Une campagne pour sensibiliser à l'accès aux soins de santé pour les femmes africaines

(Belga) En République Démocratique du Congo, environ une femme sur 150 meurt en couche (soit 100 fois plus qu'en Belgique), indiquent jeudi Médecins du Monde, Médecins Sans Vacances et Memisa. Ces chiffres sont le résultat de plusieurs facteurs, notamment des centres de soins mal équipés et le problème de la qualité des formations. L'accès difficile aux centres de soins est également une cause importante. Les trois organisations s'associent pour lancer une campagne de sensibilisation à cette problématique.

D'après l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), chaque jour, 830 femmes meurent pendant leur grossesse ou leur accouchement; 99% d'entre elles vivent dans des pays en développement. La campagne de Médecins du Monde, Médecins Sans Vacances et Memisa prend la forme d'une courte vidéo qui tente de faire prendre conscience de la réalité (complications de grossesse, hôpital éloigné, routes difficiles, etc...). Elle est soutenue par quelques pilotes de rallye célèbres, Stéphane Henrard, Vanina Ickx et Ari Vatanen. Les trois organisations médicales ont identifié cinq priorités en Afrique: un accès géographique et financier aux soins, des structures de santé équipées, du personnel de santé formé, des traitements et des médicaments, de l'eau et de l'électricité dans les structures de santé. (Belga)

Vos commentaires