En ce moment
 

Une centaine de migrants s'introduisent illégalement dans le port de Calais

Une centaine de migrants s'introduisent illégalement dans le port de Calais
Des migrants près du port de Calais, point de transit vers la Grande-Bretagne, le 18 février 2019Philippe HUGUEN

Une centaine de migrants se sont introduits illégalement samedi dans le port de Calais, principal point de transit vers la Grande-Bretagne dans le nord de la France, et une cinquantaine ont réussi à grimper à bord d'un ferry, selon la préfecture.

Au moins 44 d'entre eux ont été interpellés et placés en garde à vue, tandis que plusieurs autres restaient cachés à bord du bateau, a-t-on précisé de même source.

Les migrants, qui espéraient rejoindre le Royaume-Uni, ont pénétré dans l'enceinte du port entre 21h15 et 21h30 (20h15 et 20h30 GMT).

"Une cinquantaine d'entre eux ont réussi à monter dans un ferry" de la compagnie DFDS, "en provenance de Douvres et qui venait d'accoster", empruntant une échelle d'entretien et profitant de la marée haute, a expliqué à l'AFP Jean-Philippe Vennin, sous-préfet de permanence pour les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

"Deux des migrants sont tombés à l'eau et ont été rapidement repêchés par les sapeurs-pompiers", a-t-il ajouté.

Intervenant à bord du bateau, les forces de l'ordre ont organisé "la sortie des véhicules, voitures et poids-lourds" et ont "ratissé le ferry".

A 00h45 (23h45 GMT), l'opération "était toujours en cours et une dizaine de migrants se trouvaient toujours à bord du ferry, près des cheminées" dans une zone difficile d'accès.

Le trafic des bateaux a été temporairement perturbé. Au moins deux ferries ont dû patienter au large, "le temps de sécuriser" la zone, puis ont pu reprendre leur route. La compagnie DFDS a elle signalé des perturbations sur Twitter.

Vos commentaires