Une centaine de Vénézuéliens rentrent du Pérou dans un avion envoyé par Maduro

(Belga) Un total de 97 Vénézuéliens, sur le demi-million arrivés au Pérou après avoir fui la crise économique au Venezuela, ont décidé de retourner chez eux dans un avion envoyé lundi par le gouvernement de Nicolas Maduro.

Ce groupe de Vénézuéliens, dont 22 enfants et quatre femmes enceintes, bénéficie du plan gouvernemental vénézuélien "Retour à la patrie", a déclaré à l'AFP l'un d'entre eux, Miguel Materano, 42 ans. "Je vais chercher un travail là-bas (au Venezuela), le gouvernement a promis qu'il allait nous aider", a-t-il ajouté. L'avion, appartenant à la compagnie d'Etat vénézuélienne Conviasa, devait décoller après 18h00 heure locale (23h00 GMT) de l'aéroport international de Lima, pour un vol de cinq heures jusqu'à Caracas, la capitale du Venezuela. "Je n'ai pas le moindre doute que ce vol (...) fait partie d'une manoeuvre politique dirigée par Nicolas Maduro lui-même, qui cherche uniquement à discréditer la diaspora vénézuélienne au Pérou", a déclaré à l'AFP Oscar Perez, qui dirige un groupe de Vénézuéliens à Lima. Plus de 400.200 Vénézuéliens ont fui leur pays pour le Pérou à cause de la crise économique dévastatrice, selon le haut responsable péruvien chargé des migrations, Eduardo Sevilla. En 2016, seuls 6.615 Vénézuéliens résidaient au Pérou, selon des chiffres officiels. Face à cet afflux massif, Lima a décidé samedi d'exiger leurs passeports, autorisant toutefois l'entrée des femmes enceintes, des personnes de plus de 70 ans, et d'enfants venus rejoindre leurs parents, à condition qu'ils demandent le statut de réfugié dès leur arrivée. (Belga)

Vos commentaires