En ce moment
 

Une filiale de Foxconn devient la firme tech cotée la mieux valorisée de Chine

Une filiale de Foxconn devient la firme tech cotée la mieux valorisée de Chine
Une filiale du géant taïwanais de l'électronique Foxconn a fait des débuts en fanfare vendredi à la Bourse de Shanghai, avec une envolée de 44%PATRICK LIN

Une filiale du géant taïwanais de l'électronique Foxconn a fait des débuts en fanfare vendredi à la Bourse de Shanghai, avec une envolée de 44%, ce qui offre à l'entreprise la plus grosse valorisation parmi les firmes technologiques cotées en Chine continentale.

Foxconn, sous-traitant de grandes multinationales et connu pour assembler les téléphones de l'américain Apple, introduisait vendredi sur la cote shanghaïenne un dixième du capital de sa filiale locale Foxconn Industrial Internet au prix initial de 13,77 yuans par action.

Le titre a rapidement flambé, atteignant la hausse maximale autorisée pour le jour d'une entrée en Bourse (+44%) et finissant la séance à 19,82 yuans. Ce qui implique une valorisation de 61 milliards de dollars pour l'ensemble de l'entreprise.

Cela en fait la plus grosse capitalisation pour une entreprise technologique cotée en Chine continentale. Les géants technologiques chinois sont pour la plupart cotés sur des places étrangères : Tencent à Hong Kong, Baidu et Alibaba à Wall Street.

Il s'agit, selon l'agence Bloomberg, de la plus grosse introduction boursière depuis le krach spectaculaire qui avait ravagé à l'été 2015 les marchés d'actions du pays.

L'opération vise, selon le groupe, à financer le perfectionnement de ses technologies, notamment dans les secteurs cruciaux de l'informatique en nuage (cloud), de l'intelligence artificielle et de la 5G --objet d'une vive bataille entre Washington et Pékin.

L'essor des technologies 5G (internet mobile ultra-rapide) en Chine est largement encouragé par le gouvernement via de généreux appuis étatiques... au grand dam de Washington, qui soupçonne Pékin de vouloir dominer le marché de la 5G à des fins d'espionnage, avec des entreprises telles que ZTE ou Huawei.

Foxconn est également présent aux Etats-Unis: le président Donald Trump a ainsi annoncé l'été dernier un investissement de 10 milliards de dollars dans le pays par le géant taïwanais.

Comptant parmi ses clients les américains Amazon, Apple et Dell, mais également les géants chinois de l'électronique et des télécoms Huawei et Lenovo, Foxconn Industrial Internet revendique pour 2017 un chiffre d'affaires de 354 milliards de yuans (47 milliards d'euros).

Foxconn est l'un des plus gros employeurs chinois avec environ un million d'employés. Il possède des sites de production dans plus d'une dizaine de pays, dont le Vietnam, le Brésil et le Mexique.

Vos commentaires