En ce moment
 
 

Une société espagnole soupçonnée d'avoir espionné Assange pour la CIA

Une société espagnole soupçonnée d'avoir espionné Assange pour la CIA

(Belga) Une société de sécurité espagnole, qui fait l'objet d'une enquête de la justice espagnole, aurait espionné Julian Assange au profit des Etats-Unis lorqu'il vivait dans l'ambassade d'Équateur à Londres, affirme vendredi le quotidien El Pais.

Les employés d'Undercover Global SL, chargée d'assurer la sécurité de l'ambassade équatorienne lorsque le fondateur de Wikileaks y était réfugié, transmettaient des rapports sur ses activités à la CIA, assure le journal. Un juge de l'Audience nationale, haut tribunal madrilène, enquête sur cette affaire, a-t-on appris auprès de l'un des avocats de Julian Assange. Selon El Pais, Undercover Global avait installé des micros dans les extincteurs de l'ambassade ainsi que dans les toilettes des femmes, où les avocats d'Assange se réunissaient par crainte d'être espionnés. La société aurait également placé un système permettant aux Etats-Unis de suivre tous les enregistrements en direct. D'après le quotidien espagnol, les Etats-Unis avaient ainsi été informés en décembre 2017 d'une réunion entre Assange et le chef des services secrets équatoriens pour organiser son transfert vers un autre pays grâce à un passeport diplomatique. Les avocats de Julian Assange avaient déposé pour leur part fin avril une plainte contre un groupe d'Espagnols accusés d'avoir exercé un chantage sur l'activiste via des vidéos et documents obtenus pendant son séjour à l'ambassade. En 2012, l'Australien de 48 ans, qui faisait l'objet de poursuites en Suède pour viol - une affaire depuis classée - s'était réfugié dans l'ambassade d'Équateur à Londres pour éviter d'être extradé vers la Suède et vers les Etats-Unis, en raison de la publication de documents secrets américains par son site internet. (Belga)

Vos commentaires