En ce moment
 

USA: la perspective d'une guerre commerciale devient "un risque plus important"

(Belga) Le nouveau président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell a reconnu mercredi qu'une possible guerre commerciale entre les Etats-Unis et certains de ses partenaires commerciaux constituait un risque plus important pour l'économie.

Selon lui, les participants du FOMC (Comité monétaire de la Banque centrale) ont évoqué ce "nouveau risque", jusqu'alors "peu élevé et qui est maintenant devenu un risque plus important pour les perspectives" économiques. Il a toutefois souligné que le FOMC n'était pas entré dans les détails notamment sur l'éventuel impact d'une guerre commerciale sur l'inflation ou la croissance. "Nos participants ont fait part d'inquiétudes (...) relativement nouvelles, au sujet des mesures sur le commerce", a-t-il également déclaré, évoquant une possible escalade des représailles entre partenaires commerciaux. "Je ne peux pas être plus précis que cela", a-t-il ajouté. Son homologue de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, avait lui été plus direct: "Un virage vers le protectionnisme poserait un risque sérieux pour la croissance de la productivité et la croissance potentielle de l'économie mondiale", avait-il prévenu le 8 mars, le jour même où l'administration Trump imposait des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium. Ces mesures ont provoqué une vague de protestations des partenaires commerciaux des Etats-Unis à commencer par l'Union européenne qui a menacé de représailles des produits américains. Américains et Européens discutent actuellement de possibles exemptions. Le Canada et le Mexique sont pour l'instant épargnés par les mesures américaines. (Belga)

Vos commentaires