En ce moment
 

USA: les enseignants de l'Oklahoma mettent fin à leur grève massive

(Belga) Les enseignants de l'Oklahoma ont mis un terme au mouvement de grève massif qu'ils avaient initié début avril, bien qu'ils n'aient pas obtenu l'ensemble des financements réclamés, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat des professeurs de l'Etat.

Les enseignants de cet Etat rural et pétrolier au coeur de l'Amérique, parmi les moins bien payés du pays, avaient déjà obtenu une augmentation moyenne de 6.000 dollars par an et par professeur, mais n'ont pas réussi à avoir les financements pour les écoles qu'ils réclamaient. "Nous voulions trouver 200 millions en trois ans à investir dans les classes", a expliqué à l'AFP Carrie Jacobs du syndicat des professeurs de l'Oklahoma, indiquant que le Parlement local avait approuvé seulement une partie de cette somme destinée à rénover et équiper les écoles. "Notre objectif pour cette année était (d'avoir) 75 millions et nous avons obtenu 70 millions pour cette année et 22 millions pour l'année prochaine", a-t-elle précisé. Des dizaines de milliers d'enseignants et de parents d'élèves manifestaient depuis le 2 avril dans l'Oklahoma, mais aussi dans le Kentucky, pour réclamer une revalorisation de leurs salaires et un meilleur financement des écoles publiques. Dans de nombreux Etats républicains, l'éducation a subi des coupes sombres au gré des promesses électorales de baisses d'impôts, particulièrement depuis la crise financière de 2008. Aux Etats-Unis, ce sont les Etats et les collectivités locales qui financent l'éducation pour l'essentiel, le gouvernement fédéral ne versant que des subventions ciblées, pour les enfants handicapés par exemple. Les manifestants avaient été galvanisés par un récent mouvement de grève en Virginie-Occidentale qui s'était soldé par une augmentation de salaire de 5%. (Belga)

Vos commentaires