En ce moment
 

USA: une guerre commerciale avec la Chine est possible, selon le secrétaire au Trésor

USA: une guerre commerciale avec la Chine est possible, selon le secrétaire au Trésor
Chine

(Belga) Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a estimé qu'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine était possible tout en soulignant la volonté de Washington de négocier.

"D'un côté, nous sommes tout à fait disposés à négocier et à ne pas entrer dans des guerres commerciales, de l'autre, le président (américain) est résolument déterminé à défendre nos intérêts", a-t-il déclaré sur CNBC. Il a rappelé que les mesures annoncées par Donald Trump étaient soumises à une période de consultation avant leur potentielle mise en oeuvre. "Pendant cette période précédant une entrée en vigueur des tarifs, nous continuerons à avoir des discussions mais il y a une probabilité qu'une guerre commerciale ait lieu", a reconnu le secrétaire américain. Steven Mnuchin a rappelé que le président américain exigeait "un commerce réciproque". Or pour le moment, le géant asiatique achète 130 milliards de marchandises américaines quand Washington importe pour 500 milliards de biens chinois. "Ce n'est pas un commerce libre et équitable", a-t-il martelé. Mardi, le représentant américain au commerce (USTR) Robert Lighthizer avait publié la liste provisoire de produits importés susceptibles d'être soumis à de nouveaux droits de douane en représailles "au transfert forcé de technologie américaine et de propriété intellectuelle". Cette liste, qui vise des importations représentant "approximativement 50 milliards de dollars", cible des produits de différents secteurs dont l'aéronautique, les technologies de l'information et de la communication ou encore la robotique et les machines. Le lendemain, Pékin a répliqué avec sa propre liste visant des importations du même montant annuel: 50 milliards de dollars et ciblant cette fois des produits plus stratégiques dont le soja, l'automobile et l'aéronautique, qui pèsent lourd dans la balance. Et Donald Trump a encore fait monter les enchères jeudi soir en menaçant de taxer les importations chinoises à hauteur de 100 milliards de dollars supplémentaires qui s'ajouteraient aux quelque 50 milliards de dollars de taxes déjà brandies le 3 avril. (Belga)

Vos commentaires