En ce moment
 

Venezuela: des journalistes d'Univision libérés après une brève détention au palais présidentiel

Venezuela: des journalistes d'Univision libérés après une brève détention au palais présidentiel
Le journaliste Jorge Ramos, le 11 avril 2016 à MexicoRONALDO SCHEMIDT

Six journalistes de la chaîne de télévision en espagnol Univision ont été libérés après avoir été brièvement retenus lundi par le gouvernement Maduro au palais présidentiel à Caracas et leur matériel confisqué, a annoncé ce média américain.

Le célèbre présentateur Jorge Ramos et son équipe "ont été libérés" lundi après "près de trois heures de détention" sur "ordre de Nicolas Maduro", écrit Univision sur son site internet.

Le journaliste était en train d'interviewer le président vénézuélien mais "il n'a pas aimé les questions" et "a ordonné la saisie du matériel (...) et la détention des journalistes", poursuit le texte.

Univision a assuré que le matériel n'avait pas été restitué après la libération de l'équipe.

"Notre travail a été volé", a lancé Jorge Ramos, à l'antenne d'Univision, après avoir été relâché.

Le journaliste a raconté avoir dit à Nicolas Maduro que des millions de Vénézuéliens le considéraient comme un "dictateur".

"C'est ce que j'ai dit à Nicolas Maduro, il n'a manifestement pas aimé et c'est pourquoi l'interview a été arrêtée", a poursuivi Jorge Ramos.

L'annonce de leur détention un peu plus tôt dans la soirée avait incité le département d'Etat américain à appeler à leur "libération immédiate".

Ces dernières semaines, plusieurs journalistes étrangers ont été arrêtés au Venezuela. Deux reporters de l'émission française Quotidien avaient été détenus pendant deux jours par les forces de l'ordre vénézuéliennes fin janvier.

bur-AB/mf

Vos commentaires