En ce moment
 
 

Vice prend le contrôle du site féminin Refinery29

(Belga) Le groupe Vice Media a annoncé mercredi avoir acquis le site féminin d'information Refinery29, signe de la consolidation dans le secteur des médias tout internet et de la volonté de Vice de se diversifier.

Selon plusieurs médias américains, le coût de cette acquisition atteindrait 400 millions de dollars. Créé en 2005, Refinery29 est devenu une référence de la presse féminine sur internet, avec son mélange d'informations ciblées, de conseils de beauté et de propositions shopping. A l'instar de Vice, le site dispose aussi d'une importante offre vidéo, avec une série de courts sujets qui tournent autour des thématiques du site. Cette acquisition "est un pas de plus pour Vice sur le chemin de la rentabilité", a commenté à l'AFP un porte-parole de Vice Media. Longtemps considéré comme l'élève le plus brillant de la classe de l'information tout internet, Vice a connu ces derniers mois des difficultés. Le co-fondateur et patron emblématique Shane Smith a quitté la direction du groupe en mars 2018 après des résultats financiers décevants et des révélations faisant état de harcèlement sexuel au sein de l'entreprise. Vice l'a remplacé par une femme, Nancy Dubuc, au profil beaucoup plus institutionnel. Elle a entrepris de redresser la trajectoire du groupe et annoncé en février la suppression de 10% des postes. La reprise de Refinery29 par Vice intervient à peine plus d'une semaine après le rachat de New York Media par Vox Media, deux poids lourds de l'information gratuite sur internet. La consolidation du secteur s'accélère, entraînée par la nécessité de transformer le modèle des "pure players" de l'information, c'est-à-dire sans support papier. Ces sites s'appuyaient jusqu'ici presque entièrement sur la publicité, mais la montée en puissance de Google et Facebook, qui captent désormais près de 60% du marché, a sensiblement réduit leurs revenus. Importent désormais la taille mais aussi la diversification, via la vidéo, les podcasts, le commerce en ligne ou l'organisation d'événements. L'acquisition de Refinery29 va permettre à Vice de s'ouvrir à une audience plus féminine, a expliqué le groupe, "avec une attention croissante à l'audience non binaire", c'est-à-dire composée de personnes qui souhaitent être identifiés ni comme hommes, ni comme femmes. (Belga)

Vos commentaires