En ce moment
 
 

Vingt morts après le passage d'un tsunami en Indonésie

(Belga) Un tsunami a frappé samedi soir les côtes situées près du détroit de la Sonde, qui sépare les îles indonésiennes de Java et Sumatra. Vingt personnes ont perdu la vie, rapporte l'agence de gestion des catastrophes

"20 personnes sont mortes, 165 sont blessées et deux sont disparues dans trois régions", a indiqué le porte-parole de l'agence, Sutopo Purwo Nugroho, dans un communiqué. Deux personnes sont en outre portées disparues. Des dizaines de bâtiments ont été détruits par le raz-de-marée qui a frappé les plages du sud de Sumatra et de l'extrémité ouest de Java samedi soir vers 21H30 locales (14H30 GMT). L'agence géologique indonésienne mène une enquête, a précisé le porte-parole ajoutant que le bilan devrait s'alourdir. Le tsunami a propablement été causé par des glissements de terrain sous-marins du à l'éruption du volcan Anak Krakatoa. L'Indonésie se trouve sur la "ceinture de feu" du Pacifique, où se rencontrent des plaques tectoniques, source d'une fréquente activité sismique et volcanique. Anak Krakatoa est une petite île volcanique qui a émergé des eaux un demi-siècle après l'éruption meurtrière du Krakatoa en 1883. Il est un des 127 volcans en activité en Indonésie. Le 28 septembre, un tremblement de terre d'une magnitude de 7,5 et le raz-de-marée qui a suivi avait dévasté la ville de Palu, située sur la côte ouest des Célèbes, et ses environs, faisant au moins 2.073 morts. Mais 5.000 autres personnes sont toujours disparues, la plupart enterrées sous les décombres de bâtiments détruits. (Belga)

Vos commentaires