En ce moment
 
 

Wall Street portée par la Fed et le pétrole, l'indice S&P 500 à un record

(Belga) La Bourse de New York a terminé en nette hausse jeudi et emporté le S&P 500 à un nouveau record, entraînée par une Banque centrale américaine se disant prête à agir en cas de besoin et par l'envolée des cours du pétrole.

L'indice élargi, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, s'est apprécié de 0,95% pour finir à 2.954,18 points. L'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 0,94% à 26.753,17 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,80% à 8.051,34 points. Alors que le président américain faisait pression pour un abaissement des taux, les responsables de la Fed ont décidé mercredi de les laisser inchangés. Mais l'institution a aussi mis en avant l'aggravation "des incertitudes" économiques et assuré qu'elle "agira comme il le faut pour soutenir l'expansion". Il y a désormais plus d'arguments en faveur d'une politique monétaire "un peu plus accommodante", a aussi jugé le patron de la Fed Jerome Powell. Les acteurs du marché évaluent désormais à 100% la probabilité d'une baisse des taux dès juillet, selon un outil de la plateforme CME. La bonne tenue des indices a été stimulée jeudi par le bond des cours de l'or noir: le baril de pétrole WTI s'est envolé de 5,4% à New York après la destruction d'un drone américain par Téhéran ayant ravivé les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran. Le sous-indice représentant le secteur de l'énergie au sein du S&P 500 a gagné 2,21%. La major ExxonMobil a gagné 1,71%. (Belga)

Vos commentaires