En ce moment
 

Yémen: 4 morts, 11 blessés dans un raid sur la capitale Sanaa

Yémen: 4 morts, 11 blessés dans un raid sur la capitale Sanaa
Une station-services détruite lors d'un raid aérien, le 27 mai 2018 à Sanaa, au YémenMOHAMMED HUWAIS

Quatre personnes, dont une femme, ont été tuées et onze blessées dans un raid aérien samedi soir sur une station-service de la capitale yéménite Sanaa, ont indiqué des sources médicales.

L'aviation de l'Arabie saoudite, qui mène une coalition contre les rebelles Houthis pro-iraniens contrôlant Sanaa, intervient quasi-quotidiennemment au Yémen.

La station de la Yemen Oil Co. (YCO) a été touchée lors d'une série de frappes aériennes juste avant la rupture du jeûne musulman du ramadan, ont affirmé des témoins.

Un premier bilan, de source médicale, faisait état d'un seul mort, mais il a été révisé à la hausse.

Ryad a annoncé samedi la mort de deux soldats saoudiens dans des combats avec les rebelles à la frontière.

Les forces saoudiennes ont par ailleurs intercepté et détruit un drone des Houthis de fabrication iranienne qui visait l'aéroport international d'Abha, dans le sud du royaume, proche du Yémen, a indiqué le porte-parole de la coalition dirigée par Ryad, le colonel Turki al-Maliki.

L'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et d'autres pays arabes interviennent militairement au Yémen depuis 2015 pour restaurer le gouvernement internationalement reconnu qui a été chassé de la capitale Sanaa.

Le conflit a fait près de 10.000 morts et plus de 55.000 blessés, selon l'Organisation mondiale de la santé. Plus de 2.200 autres personnes sont mortes du choléra, alors que le Yémen est le théâtre de "la pire crise humanitaire du monde", selon les Nations unies.

Dans une déclaration publiée jeudi, le chef des opérations humanitaires de l'ONU, Mark Lowcock, s'est déclaré "extrêmement inquiet" devant l'escalade des combats ces dernières semaines.

Le Yémen, a-t-il dit, compte 8,4 millions de personnes "au bord de la famine" et, "si la situation ne s'améliore pas, dix millions de personnes supplémentaires rejoindront cette catégorie d'ici la fin de l'année".

Vos commentaires