En ce moment
 

Yémen: le cyclone Mekunu touche l'île de Socotra, 17 disparus

Yémen: le cyclone Mekunu touche l'île de Socotra, 17 disparus
Capture d'image d'une vidéo de l'AFPTV montrant des habitants de l'île de Socotra, au large du Yémen, quittant une zone inondée lors du passage du cyclone Mekunu, le 24 mai 2018 STRINGER

Le cyclone Mekunu, premier cyclone tropical de la saison 2018 dans l'océan Indien nord, a touché mercredi soir l'île de Socotra, au large du Yémen, provoquant inondations et dégâts, tandis qu'au moins 17 personnes sont portées disparues, selon les autorités locales.

Un précédent bilan fourni à l'AFP par un responsable du ministère de la Pêche faisait état de sept disparus dans cette île yéménite située en mer d'Arabie.

L'archipel, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, est une réserve de biosphère.

L'agence gouvernementale yéménite Saba a cité le gouverneur de Socotra, Ramzi Mahrous, indiquant qu'au moins 17 personnes étaient portées disparues jeudi matin. Elle a ajouté que deux bateaux avaient coulé et que trois véhicules avaient été emportés dans des glissements de terrain.

Quelque 150 familles ont été évacuées de leurs habitations et se sont réfugiées dans des installations gouvernementales, a précisé un autre responsable.

De fortes pluies ont provoqué des inondations et certains habitants sont coincés dans leurs maisons, a-t-il dit.

Le quotidien émirati The National a indiqué qu'"au moins trois bateaux ont disparu des radars".

Le gouvernement yéménite a décrété l'état de catastrophe naturelle à Socotra.

Les autorités ont par ailleurs appelé les organisations humanitaires et la coalition militaire qui intervient au Yémen sous commandement saoudien à fournir "une aide urgente" aux personnes affectées, selon l'agence gouvernementale Saba.

Les autorités locales de la province de Mahrah, sur la côte sud-est du Yémen, ont appelé les habitants à rester chez eux et à ne pas utiliser l'électricité et le téléphone portable, a indiqué plus tard la même agence.

Au sultanat d'Oman, voisin du Yémen et bordant la mer d'Arabie, les autorités ont annoncé avoir pris "toutes les précautions nécessaires" pour faire face au cyclone Mekunu.

L'hôpital Sultan Qabous, situé à Salalah (sud), a notamment été évacué, a-t-on indiqué de source officielle.

str-mou-mah-sy/ras/vl

Vos commentaires