En ce moment
 
 

L'Antarctique aurait été découverte par les Maoris

L'Antarctique n'aurait pas été découverte par les Européens ou les Américains, selon une étude
Belga
 
 

Selon une étude néo-zélandaise, l'Antarctique a probablement été découvert par les Maoris.

L'Antarctique a probablement été découvert par les Maoris et non par les Européens ou les Américains, selon une étude néo-zélandaise.

Les populations autochtones de Nouvelle-Zélande ont en effet entrepris de longs voyages en mer à partir du 7e siècle, notamment vers le continent austral, écrivent les chercheurs dirigés par la biologiste de la conservation Priscilla Wehi, de l'institut néo-zélandais Manaaki Whenua Landcare Research, dans le Journal of the Royal Society of New Zealand.

Les premières observations de l'Antarctique ont longtemps été attribuées aux expéditions russe, britannique et américaine de 1820, tandis que des explorateurs occidentaux auraient été les premiers à avoir posé pied sur le Continent Blanc en 1821. Or, selon l'étude menée par Priscilla Wehi et son équipe, les navigateurs polynésiens étaient présents dans les eaux australes environ 1.320 ans avant eux. Les récits et artefacts maoris montrent que l'explorateur Hui Te Rangiora et son équipage ont probablement navigué dans les eaux antarctiques à bord du navire Te Ivi o Atea dès le début du 7e siècle. Il n'est en revanche pas certain qu'ils aient mis pied à terre.

Pour réaliser cette étude, les scientifiques se sont penchés sur les récits oraux, la littérature grise (les recherches et rapports publiés en dehors des canaux traditionnels) et des sculptures maories représentant des navigateurs et montrant qu'ils avaient des connaissances en la matière et en astronomie. Il est en tout cas certain que les Maoris ont une très longue histoire avec l'Antarctique, conclut la recherche. Ils ont également participé aux expéditions occidentales à partir du 19e siècle. Te Atu, fils d'un baleinier, et sa femme, de la tribu des Ngapuhi, sont considérés comme les premiers Maoris à avoir observé la côte de l'Antarctique, en 1840.

Il reste encore beaucoup de choses à découvrir au sujet des expériences maories sur le Continent Blanc, soulignent les scientifiques.




 

Vos commentaires