En ce moment
 
 

Piratage logiciels: recul en France qui est classée au 25e rang mondial

 
 

Le piratage de logiciels informatiques a reculé en 2008, pour la quatrième année consécutive, en France, qui se classe désormais au 25e rang mondial dans ce domaine, selon une étude publiée mardi par l'association des fabricants de logiciels BSA.

Le taux de piratage dans l'Hexagone est passé de 42 à 41%, dit l'institut IDC, qui a réalisé l'étude pour BSA (Business Software Alliance), l'association mondiale des fabricants de logiciels.

Le manque à gagner pour l'industrie du logiciel, calculé en dollars, a augmenté en raison des taux de change, passant de 2,6 milliards de dollars (1,87 milliard d'euros) à 2,76 milliards de dollars (1,94 milliard d'euros).

"Cette année, on confirme la tendance à la baisse, il y a une certaine maturité des entreprises en la matière, mais il reste encore des efforts à faire", a déclaré à l'AFP Natacha Jollet-David, porte-parole de BSA en France.

L'étude, menée dans 110 pays, montre que plus de la moitié d'entre eux ont vu leur taux de piratage baisser en 2008, "mais comme le marché mondial des micro-ordinateurs croît plus vite dans les pays à taux de piratage élevé, le taux mondial de piratage a augmenté de trois points et atteint 41% en 2008", souligne l'association.

En Europe, les pays où le piratage est le plus développé sont la Grèce (57%), Chypre (50%) et l'Italie (48%). Les pays vertueux sont le Luxembourg (21%) et l'Autriche (24%).


 

Vos commentaires