En ce moment
 

Ed King, ex-guitariste de Lynyrd Skynyrd et auteur du mythique Sweet Home Alabama, est décédé

Ed King, ex-guitariste de Lynyrd Skynyrd et auteur du mythique Sweet Home Alabama, est décédé

Ed King, ancien guitariste du groupe Lynyrd Skynyrd qui a co-écrit le tube "Sweet Home Alabama", est décédé à 68 ans, a indiqué jeudi sa page officielle sur Facebook.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons la disparition d'Ed King, qui est mort dans sa maison à Nashville, Tennessee, le 22 août 2018", a expliqué le message. "Nous remercions ses nombreux amis et fans pour leur amour et leur soutien tout au long de la vie et de la carrière d'Ed". Selon le magazine spécialisé dans la musique rock Rolling Stone, ce pionnier du rock du sud des Etats-Unis souffrait d'un cancer des poumons.


Le fondateur du groupe réagit

Le guitariste Gary Rossington, l'un des fondateurs du groupe, a réagi à cette annonce sur le compte Twitter officiel de Lynyrd Skynyrd. "Ed était notre frère, et un grand parolier et guitariste. Je sais qu'il va retrouver le reste des gars au paradis du Rock and Roll", a-t-il écrit.


Le groupe s'était séparé après un accident d'avion qui avait tué trois membres du groupe, dont le chanteur

Originaire de Californie, King a joué pendant trois ans dans cette formation au début des années 1970 et figure sur trois albums de cette époque. Mais il est parti pour cause de mésentente avec le chanteur vedette Ronnie Van Zant. Le groupe s'est séparé en 1977 après un accident d'avion dans lequel trois de ses membres, dont Van Zant, ont été tués dans le Mississippi.

Puis il s'est reformé dix ans plus tard avec King et le plus jeune frère de Van Zant, Johnny, au micro. King a fini par quitter définitivement le groupe après neuf ans, souffrant par la suite de multiples problèmes de santé. Il est l'un des trois auteurs du célèbre "Sweet Home Alabama", qui figure dans l'album sorti en 1974 "Second Helping". C'est notamment lui qui crie "1-2-3" au début de la chanson.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires