"Gros bruits sourds dans le ciel et surprise": des hélicoptères de l'armée américaine en transit dans le ciel belge (photos)

"Gros bruits sourds dans le ciel et surprise: passage d'une petite dizaine d'hélicoptères Chinook en formation au dessus de Genappe à 10h25, puis seconde vague à 10h40... impressionnant", nous écrit Fred via le bouton orange Alertez-nous. Des témoignages similaires nous parviennent depuis Chastre et Nivelles. En effet, quelque 85 hélicoptères de l'armée de terre américaine devaient transiter ces jours-ci depuis  la base aérienne de Chièvres (entre Ath et Mons), avant d'aller renforcer le flanc oriental de l'Otan, ont indiqué vendredi plusieurs officiers. "Ils ne font que passer", nous indique-t-on à la Défense. "Ces hélicoptères partent désormais pour l'Allemagne. Cela va quand même prendre plusieurs jours", nous précise-t-on.


Le flanc est de l'Otan renforcé face à une Russie considérée comme plus agressive 

Ces hélicoptères de différents types - des AH-64E Apache d'attaque et des CH-47F Chinook, UH-60L et M Blackhawk de transport - appartiennent à la "1st Combat Aviation Brigade, 1st Infantry Division" basée à Fort Riley, au Kansas. Ils étaient arrivés par bateau à Zeebrugge le 29 janvier, où ils ont été rassemblés, avant d'arriver à Chièvres. Ils devaient s'y rassembler avant de quitter la Belgique à destination de l'Allemagne, la Lettonie, la Pologne et la Roumanie pour un déploiement de neuf mois en Europe dans le cadre de l'opération américaine "Atlantic Resolve" (AOR), visant à renforcer le flanc est de l'Otan face à une Russie considérée comme plus agressive.

La météo hivernale a ralenti les transferts entre Zeebrugge et Chièvres, mais les militaires américains se refusent à parler de retard. "Nous avons pris nos précautions et tous les hélicoptères devraient avoir quitté Chièvres d'ici mercredi" prochain, a indiqué vendredi le colonel John Tiedeman, le commandant de l'une des unités transitant par la Belgique, à quelques journalistes.

©Alertez-nous - Genappe - photo envoyée par Fred

Vos commentaires