En ce moment
 
 

Avec les mesures covid, cette piscine a trop peu de baigneurs pour rester ouverte: "Nous ne pouvons pas continuer à assumer cette charge"

 
 

Les piscines couvertes doivent respecter des mesures contraignantes en raison du coronavirus. Elles sont parfois boudées par les baigneurs... et contraintes à la fermeture.

Davy Jurca, directeur de la piscine "Nautisport", est un directeur désappointé: avec les règles covid, il peut accueillir 100 nageurs par jour. Mais depuis un mois, il plafonne à septante réservations quotidiennes au lieu de 900 en temps normal. "Ce n'est vraiment pas beaucoup, sachant que les charges sont toujours là, l'énergie notamment reste inchangée, les maîtres-nageurs... Ce sont des coûts importants pour une moyenne de de moins de 100 personnes par jour. En bonne gestion et en gestion raisonnable, nous ne pouvons pas continuer à assumer cette charge à moyen ou à long terme".

Tout avait pourtant été mis en place

La piscine sera donc fermée à partir de lundi. Tout avait pourtant été mis en place pour respecter les règles sanitaires. "Chaque cabine est associée à un numéro et a une lettre. Chaque visiteur a sa cabine et son casier, pour pouvoir respecter les protocoles qui nous sont imposés, les règles. Après chaque passage, toutes les heures, nous devons procéder à la désinfection de l'ensemble des cabines".

Fréquentation trop faible pour rouvrir la taverne

Juste à côté, la brasserie de la piscine, tenue par Corentin Voghel, est elle aussi à l'arrêt, faute de clients . "On a dû mettre les les deux employés au chômage temporaire pour force majeure et on n'a pas pu rouvrir puisque au moment de la réouverture de la piscine, la fréquentation n'était pas suffisante pour pouvoir prétendre rouvrir la taverne".

Entre quotas imposés et la crainte d'une contamination sur place, les piscines ont du mal à se remplir. Enghien en a tiré les conclusions.




 

Vos commentaires