En ce moment
 
 

Chute d'une jeune fille à Louvain-la-Neuve: un rassemblement de soutien organisé par les étudiants "tristes et choqués"

 
 

Toutes les fêtes étudiantes sont suspendues après la chute accidentelle d'une jeune Jodoignoise il y a deux jours à Louvain-la-Neuve. Un rassemblement de soutien est organisé ce soir par les collectifs étudiants.

L'état de santé de la jeune fille qui a chuté de plusieurs étages, mardi soir, au cours d'une soirée étudiante à Louvain-la-Neuve reste inquiétant. "La seule information que l’on nous donne ce midi, tant du côté de l’université que du parquet du Brabant wallon, c’est que son état de santé est stable mail il reste préoccupant", a révélé notre journaliste Gauthier Falque en direct dans le RTL INFO 13H. Grièvement blessée, l'étudiante se trouve actuellement à la clinique Saint-Pierre à Ottignies.

Cet accident a en tout cas des conséquences sur l’animation étudiante qui a été suspendue par l’université. "Ce matin, nous avons d’ailleurs vu tous les cercles étudiants fermés. L’université nous répond qu’elle ne sait pas encore combien de temps durera cette suspension, mais elle nous indique que les fêtes ici ne reprendront pas dans les prochains jours", a indiqué notre journaliste.

Un rassemblement de soutien à la place du "bal des bleus"

Une fête importante était justement prévue ce soir. Le traditionnel "bal des bleus" devait réunir 2.000 personnes sur la place des sciences. L'événement a donc été annulé, malgré plusieurs mois de travail pour les responsables de l’animation étudiante. Ces derniers affirment comprendre cette décision. A la place, ils organisent ce soir un rassemblement de soutien à l’étudiante hospitalisée.

"Ce soir au nom de tous les collectifs étudiants nous avons invité sympathisants, comitards, bleus surtout à venir se rassembler sur la place de l’université afin de témoigner notre soutien à cette jeune étudiante qui est encore à l’hôpital. On espère qu’elle sortira très vite et que les nouvelles seront bonnes pour elle. C’est important de montrer notre soutien. On est tous touchés. La communauté étudiante, surtout de l’animation, est très impactée, triste et choquée de ce qui s’est passé. Ce soutien nous tient à cœur", a témoigné Maxime Conrotte, président du groupement des cercles louvanistes.


 




 

Vos commentaires