En ce moment
 
 

Coronavirus - Ecolo Brabant wallon demande des mesures pour les centres Fedasil

CORONAVIRUS

(Belga) Ecolo Brabant wallon appelle lundi à la mobilisation pour apporter des solutions dans les centres Fedasil: pour les Verts, l'appel à la distanciation sociale résonne comme une recommandation "assez cynique" dans ces centres où le taux d'occupation est de 97%, avec des chambres bondées. Les écologistes brabançons wallons demandent la mise en place d'améliorations sanitaires et le dépistage pour les résidents ainsi que le personnel des centres, la baisse du taux d'occupation pour garantir la distanciation sociale, ainsi qu'une transparence de Fédasil sur les taux d'occupation.

Selon les chiffres fournis par Ecolo Brabant wallon, les centres Fedasil de Jodoigne et Rixensart affichaient avant la crise des taux d'occupaton de respectivement 101 et 120%. "Parfois, la promiscuité est imposée dans des chambres trop remplies ou des couloirs de 1,2m de largeur où les résidents n'ont pas d'autres choix que de se croiser. Les écoles sont fermées et toutes les activités non essentielles éducatives, sociales ou sportives sont suspendues. Le confinement dans de tels centres de centaines de personnes, parfois en attente depuis près de deux ans, est une source de tension compréhensible", indique le député fédéral Ecolo Simon Moutquin. Qui indique également que le personnel travaille sans équipement adéquat, avec la peur de contaminer des résidents ou d'être contaminé. "Aujourd'hui, des solutions existent, leur mise en place sera possible grâce à une transparence de Fedasil sur la situation de chaque centre afin de mobiliser les acteurs locaux concernés. Outre les solidarités citoyennes dont celles des résidents eux-mêmes qui cousent des masques, les écologistes appellent à davantage de soutien de et vers les communes pour la mise en place d'initiatives locales d'accueil, véritables alternatives à la promiscuité des centres Fedasil", ajoute encore Simon Moutquin. (Belga)

 

Vos commentaires