En ce moment
 

Dans les coulisses du Lion de Waterloo: "Des soldats anglais voulaient une Time Capsule"

coulisses été

Les coulisses des vacances nous emmènent dans le Brabant wallon aujourd’hui, au pied de la Butte du Lion, à Braine l’Alleud. Le site est l’un des plus visités en Belgique. De nombreux touristes s’y rendent chaque année pour gravir les 226 marches et admirer le Lion, à l’endroit même où s’est déroulée la Bataille de Waterloo, mais aussi pour voir le Mémorial… Rendez-vous avec Valérie Marchal. Parmi ses tâches : les réservations et l’aménagement de la Boutique de souvenirs.

Premier appel de la journée. Un groupe de touristes souhaite se renseigner sur les horaires et les tarifs des visites. C’est une grosse partie de son boulot. Chaque matin, Valérie y consacre plusieurs heures. Il y a bien sûr des périodes plus chargées. "Ça dépend vraiment des mois. Il y a beaucoup plus de demandes pour les mois de mars, avril et mai et juin ; et puis septembre, octobre et novembre". Les autres mois sont plus calmes.

Des enfants et des adolescents ou des personnes âgées en majorité qui viennent de chez nous ou de l’étranger. "Des associations belges, souvent. Françaises, un petit peu. Et des responsables de tours anglais qui amènent des visiteurs venant de tous les pays".

Les demandes parfois sont originales. "Des soldats anglais ont fait une réservation récemment. Ils m'ont demandé de mettre une Time Capsule, une boite à souvenir, pour que les suivants, dans quelques années, viennent voir ce qu'ils y ont mis".

Mais dans certains cas, Valérie et ses responsables se montrent plus souples. L’équipe a autorisé récemment un homme à accéder au site pour affronter sa plus grande peur…

"Il nous a demandé de pouvoir revenir régulièrement et gratuitement pour monter la butte et vaincre son vertige".

Au départ, Valérie a suivi une formation bien spécifique: "Histoire de l'Art et Archéologie égyptienne". Ça fait 5 ans et demi qu'elle est à Waterloo.

A côté des réservations, il y a une autre tâche, bien différente là aussi. "Mon deuxième job, c'est l'aménagement de la boutique, trouver de nouveaux produits".

Au rayon des produits, justement, ce sont les grands classiques qui ont le plus de succès, à commencer par ces objets cultes qui garnissent bien souvent les frigos des cuisines… "Des magnets avec Napoléon, avec la butte, avec Wellington. Ou des porte-clés, des petites peluches. On a aussi des bières".

Valérie aime son boulot. Pour un 1er travail, elle aurait pu tomber bien plus mal, elle le sait.

Vos commentaires