En ce moment
 

Elliot, un petit garçon malentendant, fait sa rentrée dans une école de Villers-la-Ville: "Il a tout de suite été intégré"

3 enfants malentendants sont scolarisés dans une école normale à Villers-la-Ville. Cela fait 3 ans que l'établissement a choisi d'accueillir des élèves sourds. Deux institutrices sont formées pour communiquer avec eux. Reportage de Fanny Linon et Aline Lejeune.

C’est la cinquième rentrée d’Elliot dans l’école Saint Nicolas. Aucun stress pour la maman, l’établissement l’a toujours bien pris en charge.
"Elliot est un petit peu dans un cocon dans cette école. C’est une petite école de village. En tant qu’enfant sourd, il a tout de suite été intégré. Les enfants étaient préparés à son arrivée en maternel", raconte Laetitia Legrand, maman d’Elliot.

"Je n’ai pas besoin qu’on me fasse des signes. Je comprends quand on parle puisque j’ai des appareils", explique le garçon.

Pour l’institutrice, l’organisation est un peu particulière. Il faut préparer des activités pour faciliter la communication entre les élèves.
"Ils communiquent avec les petits signes qu’ils connaissent. Et sinon ils inventent des petites choses pour pouvoir communiquer entre eux facilement", explique Adeline Soudron, institutrice.

Et cela fonctionne. Lorsque Lola n’entend pas bien quelque chose, son amie Adeline est là pour l’aider.

L’objectif de l’école est d’accueillir au mieux tous les élèves.

"Je dirais qu’on a commencé à mettre ça en place en 5 et 6 ans. Les instituteurs et institutrices se sont formés, ont préparé l’accueil du premier enfant sourd et on était prêts il y a 4 ans", raconte Renaud Minguet, directeur de l’école saint Nicolas.

Une assistante pédagogique ainsi qu’une logopède s’occupent également de leur encadrement

Vos commentaires