En ce moment
 
 

Etienne a construit une roulotte pour observer les oiseaux à Mont-Saint-Guibert: "C'est magnifique! On n'a jamais eu la chance d'en voir d'aussi près"

 
 

A travers une vitre teintée, le photographe a déjà regardé et immortalisé près de 11 espèces différentes.

Il l'a construite lui-même, avec l'aide de l'Asbl les Débrouillards, à Ottignies. Des planches de bois posées sur une plateforme de remorque. Une petite roulotte, ou plus précisément, un affût, muni d'une vitre teintée. A l'intérieur, l'espace est réduit. Juste de quoi s'asseoir et poser son appareil.

Dehors, le photographe a conçu une petite mare. Objectif ? Observer la nature et les oiseaux. Et jusqu'ici, Etienne a plutôt été gâté.

"Ça va du rouge-gorge aux mésanges. Il y a plusieurs types de mésanges qui viennent, des merles... J’ai notamment des fauvettes à tête noire qui viennent. Ce qui est vraiment spectaculaire ici, c’est les Geai des chênes. On n’a jamais eu la chance de voir ces oiseaux d’aussi près", raconte Etienne Detrie, photographe.

Au total, l'amateur d'oiseaux a déjà pu immortaliser 11 variétés différentes. Et il a pu en faire profiter qqes privilégiés. Des photographes et des familles notamment. Dans un an, Etienne devra lever le camp. Il ira se poser ailleurs, en Belgique, sur un autre terrain propice à l'observation.


 




 

Vos commentaires