En ce moment
 
 

Intempéries en Brabant Wallon: Walibi ferme ses portes, le centre de Court-Saint-Etienne devient une véritable bassine

 
 

Un internaute qui souhaitait se rendre ce jeudi à Walibi y a trouvé portes closes. Il a déclenché le bouton orange "Alertez-nous" pour nous en faire part. Une information confirmée par la porte-parole Justien Dewil: "Suite aux pluies exceptionnelles qui ont touché le pays, le parc d'attraction Walibi a décidé de fermer ses portes cet après-midi", nous informe-t-elle. "La Dyle (un cours d'eau) située à proximité du parc est sortie de son lit dans quelques endroits du parc. Les sites d'Aqualibi et de Walibi seront fermés pour le reste de la journée de ce jeudi", nous précise-t-elle.

De son côté, la télévision locale de TVCom, située à Ottignies-Louvain-la-Neuve n'émet plus à cause d'une panne d'électricité due aux inondations.

A Louvain-la-Neuve, un témoin nous signale via le bouton orange Alertez-nous que le lac déborde.

LA WALLONIE SOUS EAU CE JEUDI: LE DIRECT

LA WALLONIE SOUS EAU: VOS TÉMOIGNAGES EN PHOTO/VIDÉO


 

Un habitant de Chaumont-Gistoux nous informe que certaines rues de sa localité sont complètement inondées.

Toute la province du Brabant Wallon reste ce jeudi après-midi et en soirée en alerte de crue.

Court-Saint-Etienne, "véritable cuvette"

Et parmi les zones qui sont très touchées également, la situation reste problématique notamment notamment à Court-Saint-Etienne où se sont rendus nos journaliste Benjamin Samy et Nathan Gerlache.

Ce matin, le centre de Cours-Saint-Etienne, véritable cuvette, s'est retrouvé partiellement sous eaux. Certains riverains ont sorti des pompes de fortune pour tenter d'évacuer les caves au maximum.

"L'eau monte dans la cave. Elle vient en même temps du reflux des égouts et de ruissellement qui vient du jardin parce que la terre n'absorbe plus l'eau et l'eau qui remonte des égoûts est sale", décrit un riverain inquiet.

Un peu plus loin, la Dyle qui passe à proximité est sortie de son lit et inonde un carrefour, comme plusieurs autres endroits de la commune.

"En même pas une demi-heure, j'ai vu l'eau qui descendait comme un ruisseau et maintenant ma rue est devenue une rivière", explique un riverain.

Comme plusieurs fois depuis ce matin, Chantal vient observer l'état de la montée de la Dyle. La rivière commence à menacer son jardin et sa maison. "Je guette que ça ne rentre pas dans mon jardin et on attend des sacs peut-être de la commune ce serait bien utile..."

A Hamme-Mille, dans la commune de Beauvechain, un bassin d'orage déborde.


 




 

Vos commentaires