En ce moment
 

Ittre: le détenu refuse de réintégrer la prison, il passe la nuit dans le préau

Ittre: le détenu refuse de réintégrer la prison, il passe la nuit dans le préau

Situation tendue hier à la prison d’Ittre dans le Brabant Wallon. Il est 20h15 lorsque les prisonniers quittent le préau pour regagner les cellules. Mais l’un d’entre eux refuse de rentrer dans l’établissement. Il explique la raison de son comportement par le fait qu’il exige un transfert dans une autre prison.

Face à cette situation les gardiens doivent faire appel à la police comme le confirme à RTLinfo une source syndicale: "Il nous est strictement interdit de rentrer dans le préau pour aller récupérer un détenu dans ce type de circonstances. Nous ne sommes pas équipés pour ça."

Dans un premier temps la police ne s’est pas déplacée pour réintégrer le détenu par la force. Il a donc passé une bonne partie de la nuit seul dans le préau.


"On ne nous permet pas de faire notre travail d'intérêt public correctement !"

Frigorifié, il a de lui-même demandé de rentrer vers 4h du matin. Trois policiers de la zone sont venus à l'établissement et il a été placé à l’isolement.

Pour les gardiens, ce type de situation est symptomatique d’une absence de considération de la profession qu'ils exercent, comme l'explique notre source : "C’est frustrant car le Ministre de la Justice ne nous donne pas les moyens d'agir en autonomie. Devoir faire appel à la police par manque de matériel et de formation fait grincer des dents. Et ne parlons même pas du projet de service minimum alors que l’on ne nous permet pas de faire notre travail d'intérêt public correctement !"

Il y a deux semaines, le même détenu avait envoyé un autre prisonnier à l'hôpital après une bagarre au préau. L’accumulation des deux faits risquent de lui coûter cher.

Vos commentaires