En ce moment
 
 

Dénouement dans l'affaire des castors de Walibi: ils resteront sur place

Dénouement dans l'affaire des castors de Walibi: ils resteront sur place
 
 

Walibi et Natagora ont trouvé une solution durable pour la famille de castors installée sur la Dyle, en bordure d'une attraction phare du parc. Les animaux, qui risquent de ronger les arbres avoisinants et de mettre la sécurité des visiteurs en danger, ne seront finalement pas déplacés. "Walibi a accepté la proposition de Natagora de sécuriser les lieux", indiquent les deux parties jeudi dans un communiqué.

"Nous sommes extrêmement heureux de ce dénouement, de cette solution durable trouvée avec Natagora, qui consiste à préserver les castors dans leur habitat naturel. Notre priorité absolue concerne la sécurité de nos visiteurs, mais nous applaudissons le fait que cette solution va de pair avec le respect du bien-être animal", s'est félicité le CEO de Walibi, Jean-Christophe Parent.

Alors que le Département de la Nature et des Forêts de la Région wallonne (DNF) avait donné son accord lundi à l'euthanasie des rongeurs, le parc animalier Pairi Daiza avait annoncé sur sa page Facebook "être prêt à accueillir ces animaux protégés". Mais pour plusieurs associations environnementales, dont Natagora, ni l'euthanasie ni le déplacement des castors n'avaient de sens car "supprimer une famille ne ferait qu'ouvrir un espace pour une nouvelle". Pour le directeur de Natagora, Philippe Funcken, "la solution choisie par Walibi va dans le sens d'une cohabitation avec la vie sauvage plutôt qu'une confrontation.

Le déplacement ou la destruction des animaux sont trop souvent préconisés. La réflexion de Walibi est exemplaire pour tous les autres cas à venir". Une analyse approfondie des lieux sera menée prochainement afin de découvrir comment protéger efficacement les arbres jouxtant l'attraction du Loup-Garou et la voie publique. Natagora apportera ses connaissances techniques, qui seront ensuite enseignées aux employés de Walibi par des bénévoles de Natagora.




 

Vos commentaires