En ce moment
 
 

Pour louer un bien, il faut avancer une importante somme d'argent: la Wallonie lance un prêt à taux zéro pour les candidats locataires en difficulté

Pour louer un bien, il faut avancer une importante somme d'argent: la Wallonie lance un prêt à taux zéro pour les candidats locataires en difficulté
 
 

Le ministre wallon du Logement Christophe Collignon a annoncé lundi après-midi à Charleroi le lancement d'un dispositif permettant à des locataires d'obtenir des prêts à taux zéro pour le financement de la caution locative et du premier mois de loyer. L'ambition sous-jacente, selon le ministre, est de favoriser l'accès au logement et de réduire les discriminations. "Pour un loyer fixé à 700 euros par exemple, la caution locative et le premier mois de loyer se chiffrent à 2.100 euros. C'est une somme que beaucoup de familles peuvent avoir des difficultés à réunir. C'est pourquoi nous avons imaginé ce prêt à taux zéro", a indiqué Christophe Collignon.

Ces prêts sont accessibles pour des baux de résidence principale, de colocation ou pour des baux étudiants. Pour les premiers, le plafond de revenus pour pouvoir en bénéficier est fixé par ménage à 53.900 euros + 5.000 euros de majoration par enfant à charge. Pour les baux étudiants, le plafond est fixé à 97.700 euros par ménage.

Une démarche anonymisée

"La démarche est anonymisée, c'est-à-dire que le propriétaire ne saura pas que la caution locative qu'il reçoit est constituée d'un prêt", a précisé le ministre.

Des dispositifs semblables peuvent exister dans les CPAS. L'idée d'une initiative régionale est de soulager ces derniers de ce travail, selon le ministre.     




 

Vos commentaires