En ce moment
 
 

Marie de Tubize est dans sa nouvelle maison depuis 8 mois: "Nous sommes en train de vivre la deuxième inondation en 15 jours de temps"

 
 

Marie est une jeune trentenaire découragée: "Je suis à bout", nous confie-t-elle en ravalant un sanglot. Elle a déclenché le bouton orange "Alertez-nous" pour nous faire part de son désarroi. "Nous sommes en train de vivre la deuxième inondation en 15 jours de temps. Et vers 23h (jeudi soir), l'eau a commencé à déborder de la Senne. Les terrains étant gorgés d'eau, l'eau a commencé à s'infiltrer chez nous. Dans notre cave, on a désormais 1m20 d'eau. Et nous pensons que cette fois-ci la chaudière est touchée. L’eau arrive à notre poitrine, nous ne savons pas évaluer les dégâts. La première inondation avait déjà emporté beaucoup de choses, ici c’est catastrophique….Et les pompiers sont débordés…. Donc nous sommes coincés avec toute cette eau", se désole l'alerteuse.

Et de déplorer: "Notre jardin est également sous eaux. Il fait 100 mètres de long et 6 mètres de large et c'est devenu une énorme piscine".

La déception est grande pour ce couple de Bruxellois qui vient d'emménager à Tubize. "On a fait construire une nouvelle maison dans une rue située près de la Senne. On a emménagé en novembre dernier", détaille la jeune maman.

Marie et son époux ont dû prendre des jours de congés sur le pouce. "Il faut improviser dans ce genre de situation". Le départ en vacances prévu en France est, lui, reporté. Le couple comptait partir la nuit de vendredi à samedi. "La première fois, il nous avait déjà fallu 4 jours pour tout évacuer, je n'ose pas imaginer combien de temps cela va nous prendre cette fois-ci... Et tout ce qu'on avait pu sauver in extremis la première fois, je crois qu'il ne faut pas compter dessus cette fois-ci."

INONDATIONS EN WALLONIE : LE DIRECT

INONDATIONS EN WALLONIE : VOS TÉMOIGNAGES EN PHOTO/VIDÉO


 




 

Vos commentaires