En ce moment
 

Oubliés les problèmes techniques et les incidents de février 2017, le karting de Wavre rouvre avec des véhicules ÉLECTRIQUES

Oubliés les problèmes techniques et les incidents de février 2017, le karting de Wavre rouvre avec des véhicules ÉLECTRIQUES

Le karting de Wavre est à nouveau accessible: il rouvre au public cet après-midi. Oubliés les problèmes techniques et les incidents de février 2017: son ouverture s'était très mal passée: 70 personnes avaient été intoxiquées. Il est apparu que seul un extracteur d'air sur quatre fonctionnait, et que le système de détection du CO n'était pas fonctionnel. Un an plus tard, tout a été mis en oeuvre pour une sécurité maximale.

Les véhicules seront désormais électriques pour éviter tout risque d'intoxication et des nuisances, évidemment réduites à zéro. Ghislain de Mévius, le gestionnaire du circuit détaille dans le BEL RTL Régions les avantages d'un tel choix: "Il n'y a pas de bruit, pas d'émanation de gaz, moins de nuisance, même si en dehors du bâtiment, le bruit ne sort pas c'est un point positif."

Les karts électriques sont tout aussi performants, voire plus nerveux que la version essence. Les moteurs thermiques ne sont pas oubliés pour autant. À terme, les deux seront proposés sur ce circuit de 650 mètres de long, avec ses 2 ponts et son raidillon. La particularité à Wavre, ce sont les ceintures de sécurité. C'est un équipement tout à fait inédit, développe son gestionnaire: "C'est une première en Belgique. Il y a un harnais dans le kart qui permet en cas d'accident de réduire fameusement le risque de blessure, même si c'est très rare. On a vraiment fait tout ce qui est dans notre disponibilité pour rendre la pratique de ce sport, safe."

Le circuit s'ouvre à 15h, les réservations sont déjà complètes toute cette semaine.

Vos commentaires