En ce moment
 
 

Retranché dans la maison familiale à Gérompont, il menace ses parents et tire sur les unités spéciales de la police

 
 

Une personne s'était retranchée chez elle, mercredi soir dans l'entité brabançonne de Ramillies. Les unités spéciales fédérales de la police fédérale ont dû intervenir.

Un témoin nous signalait mercredi soir la présence de la police à Ramillies. "Il y a un fort chabrol en cours sur la chaussée de Namur et l’unité spéciale (sic) est sur place", nous écrivait VDS via le bouton orange Alertez-nous. Ce matin, nous en savons plus grâce aux informations du procureur du Roi du Brabant wallon.

La police a été appelée vers 17h30 par une dame apeurée. L’appel a été coupé mais a pu être localisé à Gérompont, dans l’entité de Ramillies, sur la chaussée de Namur. A son arrivée, la police a pu entrer en contact avec un homme né en 1964. Il était très menaçant, y compris envers les policiers.

Les agents ont réussi à mettre les parents de l’homme, qui vivent sous le même toit, en sécurité. Le forcené s’est alors réfugié à l’étage de la maison et les policiers ont eu le bon réflexe de se replier, pour sécuriser les lieux.


© RTL INFO

Les unités spéciales en renfort

Ils ont alors fait appel aux unités spéciales vers 18h, et elles sont arrivées vers 19h30 (voir photo ci-dessous). L'homme détenait plusieurs armes, non répertoriées. Et il s'en est servi, tirant à 4 reprises malgré plusieurs tentatives de négociation.

Finalement, après de longues discussions, l’homme a été interpellé vers 1h30 du matin. Personne n’a été blessé

L’homme a été privé de liberté et les devoirs d’enquête vont commencer. Ses motivations ne sont pas encore connues. Selon toute vraisemblance, le dossier devrait être mis  à l’instruction.

arrestation
© RTLINFO (photo envoyée via Alertez-nous)

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce mercredi 20 janvier ?




 

Vos commentaires