En ce moment
 
 

Deux étudiants provoquent un incident lors de la visite de Macron à Louvain-la-Neuve: "Pourquoi nous matraquez-vous? " (vidéo)

Le président français Emmanuel Macron a une nouvelle fois plaidé pour une Europe "à deux ou trois vitesses" pour permettre aux pays précurseurs d'avancer dans la voie de l'intégration européenne dans l'espoir que les autres suivent ensuite. 

"L'Europe a toujours fonctionné comme cela: une avant-garde avec beaucoup d'ambitions et puis les autres", a-t-il déclaré lors d'un débat, en compagnie du Premier ministre Charles Michel, avec des étudiants à Louvain-la-Neuve, au second jour de sa visite d'Etat en Belgique, la première d'un président français en 47 ans. M. Macron a notamment cité l'espace Schengen et la zone euro, ainsi que les coopérations renforcées en matière de défense.

Lors de ce débat qui avait lieu au sein de l'auditoire de l'Aula Magna, et qui a fait salle comble, le président français a répondu à une dizaine de questions. Cet échange a été perturbé par deux étudiants qui ont reproché au gouvernement français de malmener les étudiants français en déployant une banderole et en interpellant le président français: "Pourquoi vous matraquez vos étudiants? Et pourquoi vous êtes le seul pays qui met des grenades contre sa propre population?" Après avoir écouté cet étudiant visiblement énervé, Emmanuel Macron lui a répondu qu'il disait "n'importe quoi". Et le président de préciser qu'il allait répondre également à cette interrogation.

"L'échange s'est terminé de manière très franche et cordiale", nous détaille notre journaliste Christophe Clément. Emmanuel Macron et son épouse se sont alors rendus au dessus de la ville, près de la place Galilée où ils se sont prêtés à un bain de foule. Ils se sont ensuite rendus au Musée universitaire de Louvain-la-Neuve où ils ont dîné avec le Roi et la Reine.

Cet après-midi, ils se rendent au palais des Beaux-Arts où ils rencontreront des résidents français qui vivent en Belgique.

Vos commentaires