"Justice sociale, justice fiscale": une cinquantaine de gilets jaunes mettent en place un barrage filtrant à l'entrée d'Ikea d'Anderlecht

Près d'une cinquantaine de gilets jaunes tiennent un barrage filtrant, ce samedi depuis midi et jusqu'à environ 15h00, à l'entrée d'Ikea Anderlecht.

Une grande banderole portant le message "Taxons les multinationales, pas les travailleurs" a été déployée. Les manifestants scandaient des slogans tels que "Justice sociale, justice fiscale" et "On en a marre de faire des sacrifices pour augmenter leurs bénéfices". Les gilets jaunes ont interpellé les clients pour leur distribuer une feuille reprenant leurs revendications.


Ils dénoncent notamment la déforestation

Ils conseillaient aux conducteurs d'aller faire leurs achats ailleurs."Ikea fait partie des multinationales qui paient le moins d'impôts alors qu'ils font plein de bénéfices", estime Patricia Van Walle, porte-parole pour cette action des gilets jaunes. "Nous, le peuple, on croule sous les taxes et les impôts. On ne trouve pas ça normal".

Dans leurs revendications, les gilets jaunes remarquent qu'il a fallu attendre 2015 pour que le groupe Ikea paye ses premiers impôts. Ils demandent à ce que la firme soit taxée comme tout un chacun, sans traitement privilégié. La seconde raison mise en avant par les gilets jaunes pour justifier leur action est la déforestation. Ikea est responsable de la destruction de 1% de la surface boisée du globe chaque année et la firme est régulièrement citée dans des affaires de déforestation illégale, avancent-ils.


 
 

Vos commentaires