En ce moment
 

"Zéro demandeur d'asile": Theo Francken voudrait changer la politique d'asile à Bruxelles

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) voudrait que la politique d'asile évolue vers un système avec "zéro demandeur d'asile à Bruxelles". "Nous devons remplacer le modèle actuel, qui se base sur les requêtes à l'initiative des demandeurs d'asile après une entrée illégale sur le territoire, par le modèle australien, dans lequel on pratique uniquement une immigration légale limitée. A notre initiative", a écrit samedi le nationaliste flamand sur sa page Facebook.

A l'instar de l'Australie, la Belgique devrait choisir elle-même qui entre sur son territoire, et ce "à un rythme qui tient compte des capacités sociales, économiques et culturelles de notre pays", plaide-t-il. Elle pourrait alors donner la priorité à certaines minorités, "comme les chrétiens du Moyen-Orient".

Theo Francken ajoute qu'il faudrait apporter davantage d'aide humanitaire dans les zones de conflit. Car si la Belgique a reconnu tant de réfugiés ces dernières années, c'est d'abord parce qu'il n'y a "jamais eu dans le monde autant de VRAIS réfugiés fuyant la guerre", se défend-il dans son long message publié à l'adresse de ceux qui le jugent trop laxiste, tandis que les associations d'aide aux demandeurs d'asile et l'opposition politique francophone sont plutôt de l'avis inverse.

Vos commentaires