En ce moment
 
 

Action choc: l'Horeca invite des personnes démunies à manger chez Ikea

 
 

Les représentants de l'Horeca ont organisé une action choc. Pour leur traditionnel repas de Noël, ils ont invité quelque 200 personnes démunies à déjeuner chez Ikea. Objectif: dénoncer les prix trop bas pratiqués dans cette enseigne.

Des personnes sans-abris ont été conviées à un réveillon de Noël un peu particulier. Ils l’ignoraient pour la plupart, mais c’est pour protester contre les tarifs des restaurants Ikea que le secteur Horeca les a invitées. Ils étaient près de 200 à participer à cette opération.
Le consommateur ne s’y retrouve pas
Les restaurateurs bruxellois revendiquent leur action et justifient la méthode utilisée : " Je suis content qu’Ikea fixe des prix si bas, il y a des gens avec peu de moyens qui peuvent en profiter, a expliqué Yvan Roque, président de la fédération Horeca Bruxelles, au micro de Martin Vachiery. Ce que je conteste, c’est le fait que le consommateur ne s’y retrouve pas. Car en voyant les boulettes à 2,50€ chez Ikea, il va nous traiter de voleurs, nous les restaurateurs traditionnels (qui ne pratiquons pas les mêmes prix) ". 
Ikea défend sa position
De son côté, l’enseigne refuse de commenter l’opération en elle-même et défend ses tarifs : " C’est aussi ça notre philosophie, on est là pour offrir des accessoires, des meubles et des plats à des prix qui sont abordables pour la majeure partie des gens ", a expliqué Nele Bouchier, porte-parole d’Ikea, toujours au micro de Martin Vachiery.
Instrumentaliser la pauvreté ? 
Cette campagne de communication peut déranger. En effet, certains accusent les restaurateurs d’exploiter la détresse des gens pour faire passer leur message. Les restaurateurs, eux, contestent : " Je crois que 100% de cette action, c’est d’abord pour leur faire plaisir et je les remercie (d’être venus) ", a estimé Yvan Roque.

 

Vos commentaires